Une lettre de Mgr Clet FELIHO
Article mis en ligne le 9 décembre 2011
dernière modification le 12 décembre 2011

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

Mgr Clet Fèliho, évêque de Kandi et président de Justice et Paix Bénin, a bien voulu nous donner en primeur la nouvelle de la sanction qui a frappé le P. Mathias VIGAN. C’est dans la lettre ci-dessous, en date du 14 novembre 2011 et à laquelle était joint le texte même de la décision portant la sanction. Nous sommes très sensibles à cet honneur que nous fait l’évêque de Kandi et l’en remercions de tout cœur. Le phénomène de Gbanamè (du nom d’une localité du diocèse d’Abomey) est celui de cette jeune fille surnommée Parfaite, dont le vrai nom est Vicencia CHANVOUKINI et qui se proclame l’incarnation de Dieu le Père et du Saint-Esprit. Elle aurait reçu le don de vaticiner et d’opérer des miracles, ce qui ferait courir le monde des croyants et des crédules.

JPEG - 42.5 ko
Vicencia Chanvoukini, alias Parfaite

Le P. Mathias VIGAN qui était son curé s’est fait son aumônier et son accompagnateur, et a tenu à le rester même quand sa hiérarchie a commencé à le mettre en garde contre la dérive que devenait ce "phénomène de Gbanamè". Nous avons jugé bon de partager avec vous la lettre de Mgr Clet Fèliho ainsi que l’Avis de décret de suspense.

Cher Ami,

Je vous remercie pour votre fidélité et pour le travail que vous assurez.
Vous pouvez compter sur mes prières pour que notre monde sorte de
l’obscurité dans laquelle le diable et ses partisans voudraient le
contraindre.

Nous venons de finir notre conférence épiscopale à Bohicon et c’est avec
grande peine que nous avons accueilli la sanction qui a fini par tomber sur
notre frère Matthias qui avait bien commencé et qui a fini par se laisser
prendre aux pièges de l’Adversaire. Cependant, nous continuons de le porter
dans nos prières parce que le Seigneur ne rejette jamais les siens aussi
pécheurs qu’ils soient. L’un des signes évidents que le Seigneur n’est pas
dans le phénomène Gbanamè, c’est bien la violence et la division que l’on
enregistre. Car le Verbe de Dieu, non seulement ne divise jamais, mais ne
fait pas non plus violence ! Il s’est incarné pour réconcilier les hommes...
C’est dans ce cadre qu’arrive aussi le Saint-Père dans notre pays.
Merci pour votre proximité et restons en grande union !

C. FELIHO

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • Avis de décret de suspense
  • 941.4 ko / PDF
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15