CPCM S’EST FAIT REPRESENTER AU 6e CONGRES DU PARTI COMMUNISTE DU BENIN (PCB)
Article mis en ligne le 31 août 2012
dernière modification le 13 septembre 2012

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

A l’invitation de M. Philippe NOUDJENOUME, 1er Secrétaire du Parti Communiste du Bénin (PCB), le mouvement "Chrétiens pour changer le monde" (CPCM) a envoyé trois de ses membres à l’ouverture du 6e congrès de ce parti, le jeudi 23 août 2012, dans la salle bleue du Palais des congrès, à Cotonou. Voici le message délivré par Albert Gandonou, président du mouvement CPCM. Il faut signaler que notre mouvement est mentionné en bonne place dans le communiqué final du congrès : vous trouverez ce communiqué attaché à l’article ainsi que l’appel du 6e congrès du PCB.

MESSAGE DU MOUVEMENT « CHRETIENS POUR CHANGER LE MONDE » (CPCM)

Camarade, 1er Secrétaire du Parti Communiste du Bénin (PCB),

Oui, je dis bien : camarade. Je suis membre du PCB depuis sa création en 1977 et je ne m’en suis jamais caché. Mais depuis plus longtemps, je me suis librement constitué disciple de l’homme Jésus, le Messie envoyé de Dieu pour proposer aux hommes une voie de salut pour leur propre bonheur déjà sur cette terre. Dans les statuts de mon parti, il est reconnu à chaque militant la liberté de croyance et de non croyance. Mes publications résument bien ce double ancrage. Mon premier livre qui date de 1983 a pour titre Marx, Lénine … et pourquoi pas Jésus ? Mon dernier livre publié l’an dernier (2011) s’intitule Lettre de prison. Dédié à la mémoire de Sègla KPOMASSI, il est un témoignage de mon engagement communiste.

JPEG - 21.1 ko
Philippe Noudjènoumè, 1er Secrétaire du PCB, prononçant le discours d’ouverture du congrès

Je conduis, ce matin, une délégation de trois membres : le ministre Issa BADAROU qui est musulman, l’ex-parlementaire Armand ELISHA qui, anciennement catholique, est aujourd’hui Hunnon, prêtre du culte Vodun, et moi-même, Albert GANDONOU, professeur d’université, qui n’ai pas renié encore mon appartenance au catholicisme.

JPEG - 27.8 ko
Albert GANDONOU et le ministre Issa BADAROU
JPEG - 32.1 ko
Les délégués de CPCM au premier rang des invités nationaux
JPEG - 25.9 ko
Les délégués de CPCM. De g. à dr. : MM. Armand ELISHA, Albert GANDONOU et Issa BADAROU

A CPCM, nous considérons en effet que l’Evangile est un message de Miséricorde (notre logo est le retour du fils prodigue) et de dépassement de soi adressé à tout homme quelles soient sa nationalité et sa religion. Selon nous, la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ doit être proposée dans le respect des peuples et de leurs religions. Etre chrétien, ce n’est pas changer de religion mais de comportement envers son prochain. Jésus est resté toute sa vie dans le judaïsme, la religion de ses pères. Qui veut se convertir à la religion de Jésus peut le faire encore aujourd’hui en se convertissant au judaïsme si cela lui est possible. Jésus a été enterré selon la coutume des juifs d’inhumer (Jn 19, v 40).

JPEG - 35.5 ko
Vue partielle des congressistes

Etre chrétien, c’est opter pour une éthique, une philosophie, un mode de pensée et de vie. Comme l’a dit Simone Weil : « Avant d’être une théorie de Dieu, une théologie, les Evangiles sont une théorie de l’homme, une anthropologie ». Celle-ci est davantage à notre portée et plus vérifiable que celle-là. Notre idéal, c’est l’option préférentielle pour les pauvres, formule que nous empruntons sans complexe à un certain courant de l’Eglise catholique. Si, comme a dit Karl Marx, la religion est l’opium du peuple, à nos yeux, la vie et l’enseignement de Jésus sont tout le contraire. Vous l’aurez compris, CPCM, qui n’est ni une Eglise ni un parti politique en gestation rampante, se veut un cadre de réflexion philosophique et de recherche spirituelle ouvert à tous.

JPEG - 23.8 ko
M. Kolawolé IDJI s’adressant aux congressistes au nom de "l’Union fait la nation",

Depuis 15 ans, nous nous manifestons par des publications, l’organisation de colloques, de tables rondes et de diverses réunions, ici au Bénin mais aussi au Togo. Nous prenons sans cesse position, comme une instance de veille, pour que le christianisme soit pour nous en Afrique une chance et non une occasion supplémentaire d’aliénation et d’endormissement.

JPEG - 33 ko
Une vue partielle du public

C’est ainsi que pas plus tard qu’avant-hier, mardi 21 août 2012, nous avons exprimé publiquement ce que nous pensons de l’Appel d’Albert Tévoédjrè qui semblait soutenir que l’aumône était la voie royale du salut pour les fraudeurs électoraux de tout poil et les pilleurs de l’économie nationale. Ce serait trop facile ! Pour le disciple de Jésus, la politique doit être avant tout service et véritablement souci du bien commun.

JPEG - 37.2 ko
Un autre aspect de la salle bleue du Palais des congrès

C’est dire que le rapprochement qui s’observe ces derniers temps, entre le Parti Communiste du Bénin et le mouvement "Chrétiens pour changer le monde", était d’une certaine façon dans l’ordre des choses.

Vive l’Evangile de la libération !

Vive le marxisme-léninisme !

Vive la révolution !

Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Appel du 6e Congrès du PCB
  • 41.5 ko / Word
  • Communiqué final du 6e congrès du PCB
  • 36 ko / Word
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15