A L’INVITATION DES ORGANISATEURS, CPCM A PRIS UNE PART TRES ACTIVE A LA MARCHE DU 11 DECEMBRE 2012
Article mis en ligne le 15 décembre 2012
dernière modification le 17 décembre 2012

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

Nous vous proposons ci-dessous le message de CPCM et quelques images de cette manifestation qui commémore la gigantesque marche du 11 décembre 1989, par laquelle, il y a 23 ans, le peuple béninois a vaincu la dictature du soi-disant révolutionnaire Mathieu Kérékou. La manifestation de ce mardi 11 décembre 2012 se veut un avertissement en direction de ceux qui parlent aujourd’hui de refondation de la dictature et de dictature du développement.

La manifestation du mardi 11 décembre 2012 a commencé par un meeting à la place de l’Étoile rouge.

JPEG - 29 ko
La banderole de CPCM déployée à la Place de l’Etoile rouge par des jeunes enthousiastes
JPEG - 21.8 ko
Gaston Azoua, SG de la Centrale Syndicale des Travailleurs du Bénin (CSTB), s’adressant aux manifestants au meeting de l’Etoile Rouge
JPEG - 23 ko
Philippe Noudjènoumè, 1er secrétaire du Parti communiste du Bénin (PCB) s’adressant aux manifestants

C’est de cette place que s’est ébranlée une marche imposante qui est allée à la Bourse du Travail, en passant par le marché Dantokpa, l’Eglise st Michel où, il y a 23 ans, l’autocrate Mathieu Kérékou a trouvé refuge pour échapper à la colère du peuple affamé par 18 ans de gabegie, de prédation et de mystification.

JPEG - 25.2 ko
Les manifestants en marche de l’Etoile rouge vers la Bourse du Travail

A la Bourse du Travail, un autre meeting a clos la manifestation : chaque organisation participante a eu droit à 2 mn pour s’adresser à la foule des manifestants. Voici le message de CPCM :

"Nous sommes ici aujourd’hui pour manifester devant tous qu’il y a deux sortes de chrétiens dans notre pays : il y a les chrétiens de droite, qui pillent le pays, qui mentent, qui prennent l’habit de chrétiens, l’habit de pasteurs, l’habit de je ne sais quels évangélistes pour tuer notre pays au nom de Jésus ; nous voulons dire qu’à côté d’eux, il y a depuis 15 ans, depuis 1997, le mouvement « Chrétiens pour changer le monde ».

JPEG - 34.6 ko
La banderole de CPCM

Il s’agit d’un mouvement de chrétiens de gauche et nous sommes heureux aujourd’hui de prendre notre place au sein de la « Convention patriotique des forces de gauche ».

JPEG - 36.4 ko
Vue partielle du public à la Place de l’Etoile rouge à Cotonou

Pour faire court, permettez-moi de vous lire ce que porte notre banderole. Nous avons tellement de choses à dire que nous avons dû réduire la taille des caractères, et tout le monde n’a pas pu lire notre message :

A BAS LES SÉPULCRES BLANCHIS !

A BAS LES SOI-DISANT CHRÉTIENS QUI DÉTRUISENT NOTRE PAYS PAR LE PILLAGE DE SES RESSOURCES ET PAR LE MENSONGE A TOUS LES NIVEAUX !

A BAS LES VOLEURS, LES FRAUDEURS ET LES MENTEURS !

A BAS LA DICTATURE SOI-DISANT DU DÉVELOPPEMENT !

VIVE L’ÉVANGILE DE LA LIBÉRATION !

JPEG - 27.5 ko
Vue partielle des manifestants à la Bourse du Travail

On nous fait trop de mal, abrités sous le manteau de chrétiens ! On ne peut pas suivre Jésus et être hypocrites. On ne peut suivre Jésus et opprimer, exploiter les pauvres. Jésus, c’est le parti pris pour les pauvres, les exclus de la société des soi-disant bien-pensants. L’homme Jésus en son temps était indéniablement un homme de gauche, qui disait la vérité, combattait l’injustice et surtout l’hypocrisie. Voilà pourquoi ceux qu’il gênait l’on pendu à une potence. C’est cela. Le disciple de Jésus, c’est celui qui se bat, quoi que cela puisse lui en coûter, pour le règne de la paix et de la fraternité sur cette terre, mais dans la vérité, la justice et l’égalité. Nous ne voulons pas de leur développement qui ne développe qu’une minorité et laisse pour compte la majorité des gens. Ce qu’ils appellent développement, c’est le développement à la Ben Ali et l’on sait où cela a conduit le peuple tunisien : dans la rue pour chasser Ben Ali. Eh bien, je crois que nous avons commencé à descendre dans la rue pour chasser ceux qui exercent contre nous la violence pour pouvoir piller notre pays en paix !

Bravo à tous ! Le soleil était dur et il n’a pas été facile de l’affronter pour cette longue marche !

En avant pour la libération de notre pays !"

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • Déclaration des manifestants du 11 décembre 2012
  • 28 ko / Word
Forum
Répondre à cet article
A L’INVITATION DES ORGANISATEURS, CPCM A PRIS UNE PART TRES ACTIVE A LA MARCHE DU 11 DECEMBRE 2012
Claude L. ADANHOUNME - le 15 décembre 2012

Merci pour cette participation à laquelle j’aurais bien voulu participer. Je crois qu’en tant que chrétiens, nous devons avoir le courage de dire certaines vérités.Et l’une de ces vérités, c’est que ceux qui nous disent qu’ils gèrent le pays pour notre bien sont,en réalité,ceux "qui exercent contre nous la violence pour pouvoir piller notre pays en paix !" Tant que eux sont aux commandes et pillent le pays, tout va bien ; tous ceux qui les critiquent, sont contre le développement.Même beaucoup de ceux qui sont dans l’opposition et qui crient au scandale ne sont que dans la logique de " Ôtez-vous et laisez-nous aussi bouffer ou rebouffer". C’est ça la politique au Bénin et le vrai chrétien doit oeuvrer à ce que cela change vraiment.Voilà ce que je pense et encore merci.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15